Barbouze

Atman Kourcha, collègue de Technologie à De Mot – Couvreur à Bruxelles était en pleine méditation dans la salle des profs, assis paisiblement, les mains aux doigts croisés sur son pull beige. Ses yeux derrière des lunettes posées en bout de nez se tournent vers moi. Il prend une gorgée de son café tiède tiré de la machine qui, pour une fois, fonctionne. Il a tout de suite vu que l’heure que je venais d’avoir avec les élèves ne s’était pas bien passée. « Tu sais comment je tiens le coup dans ce métier, Eric ? Je me dis que je suis un barbouze, on me donne une mission et je la fais, c’est tout« . Il rigole un petit coup, reprend une gorgée de son café avant de reprendre « ha ! C’est marrant ça, je suis un barbouze de l’enseignement… Allez, bonne journée« . Et il repart donner cours comme s’il allait au front après son heure de fourche aux allures de cessez-le-feu, le sourire en coin.

Atman Kourcha est mon maître à penser.